Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Galerie La Rage
  • Galerie La Rage 
 Crée en 1999 rue Pasteur,à Lyon (France), la galerie La Rage 
 présente principalement des artistes de la mouvance art singulier
  • Galerie La Rage Crée en 1999 rue Pasteur,à Lyon (France), la galerie La Rage présente principalement des artistes de la mouvance art singulier

La Rage presentation

undefined
Crée en 1999 rue Pasteur,à Lyon (France), la galerie La Rage 
présente principalement des artistes de la mouvance art singulier

Parallèlement à l’art officiel, fondé sur des principes académiques hérités

de la Renaissance italienne, l’art singulier, création autodidacte existe depuis

toujours en Occident. Longtemps ignorée, elle prend à présent le chemin de la

reconnaissance. Ces dessins, peintures et sculptures hors-normes enrichissent

notre définition de l’œuvre d’art.

La Rage est d’une part l’atelier du peintre sculpteur Loren d’autre part la

galerie de l’association « Dîtes 33 »
 undefined

Elle s’implique dans la vie de la Guillotière son quartier, ( la fête de la

lumière, des ateliers pour les enfants …) comme au niveau international (elle est

le siège de l’association « La sauce singulière » organisatrice de la biennale

internationale d’art Hors les normes de Lyon) 

undefined

Avec les pinceaux, les bons verbes et les pigments ; de ses artistes

« débutants » ou reconnus elle se bagarre pour notre petit monde à nous, dont

chacun est acteurs. Les expositions présentées à la Rage sont des moments de

fraternité ou chacun peut rencontrer les artistes autour de moments conviviaux.

 

L’association "Dîtes 33" gère la galerie La Rage  et le Fond d’oriflammes à louer« Sortons les oriflammes »  logo-oriflammes.jpg

et organise d’autres évènements. 

 

 

Recherche

La rage c'est:

La Rage est :

L'atelier de Loren

undefined


le siege et  la galerie 
de l'association
"Dîtes 33"

logo_dites_33.jpg

presentation de  "Dîtes 33"
undefined
programmation 2010

"Dîtes 33 "c'est aussi
 des manifestations 
undefined

"Dîtes 33"

organise des projets d'art postal - d'oeuvre rencontre

grand pavois piscine redimensionner


Dîtes 33 Organise

Des Projets Participatifs

comme la féte des lumieres, etc

visuel 2 redimensionner


"Dîtes 33 "

gère
 le  Fond d’oriflammes à louer

Sortons
les oriflammes
logo sortons les oriflammes copie redimensionner

La Rage est :
aussi le siege de 
 La Sauce Singuliere 
undefined
qui organise La 

BHN 
Biennale Internationale 
d’art Hors les normes
 


La rage c'est aussi 

des livres et

 des CD   

en depos-vente 

(voir la rubrique librairie)
 

 

 

 

"Dites 33" association

 fondatrice de la biennale d

'art singulier burlesque

de St Etienne

    
  
 
  Membre fondateur

de l’association

"Lyon Galeries d’Art Rhône-Alpes"

logo-rag-jul09-htedef_redimensionner.jpg 

Articles Récents

29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 16:10

La Fête des Lumières du samedi 5 au mardi 8 décembre 2009.

« ANARCHITECTONS, ANARCHITECTEZ »

Quartier Pasteur Lyon 7eme

 

 


 Inspiration

Richard Greaves,

 

 

artiste québécois se définit comme un "Anarchitecte". Dans les

forêts, il construit méthodiquement des édifices au bord de l'effondrement et s’amuse

à rompre les lois de l'équilibre tout en nous enchantant.

Devant ces cabanes, une sensation indescriptible nous saisit car ces

constructions qui reposent sur le tassement et la déformation, qui suivent précisément

les préceptes honnis par l’architecture classique, charment pourtant les visiteurs,

fonctionnent dans l’imaginaire collectif.

D’où une impression indéfinissable d’étrangeté, délicieusement perturbante par

laquelle nous comprenons enfin ce que signifie "Anarchitecte", cet antonyme nouveau, si

rudement efficace...

Proposition initiale de Loren :

Construisons une cabane où chacun apportera sa pierre.

Tout comme un «

 

lego », chacun participera à la construction de cette «Anarchitecture»

en créant son propre pavé puis en l’incluant à l’ensemble.

Projet :

Tout comme l’Anarchitecte, les habitants du quartier concevront, réaliseront,

mettront en lumière et animeront une « Anarchitecture ».

Chaque habitant petit et grand, association, classe et élève, etc. préparera en

concertation et avec l’aide de

 

Dites 33, un élément de la structure et décidera de sa

mise en lumière et de son emplacement dans « l’Anarchitecture ».

Cet élément pourra être entièrement fabriqué ou issu de récupération.

Il sera privilégié l’utilisation maximum de fausses fenêtres en écho au projet

précédemment initié dans le quartier (HundertPasteur et DAZIBAO nuit )

L’utilisation de moyens techniques et lumineux différents pour chaque élément

devrait recréer l’impression d’hétéroclisme des habitations d’Anarchitectes.

Construction

« L’Anarchitecture » sera construite en habillage autour d’une structure

métallique type échafaudage

 

Les différentes apports des habitants qui constitueront « l’Anarchitecture » en elle même seront liés et sécurisés sur cette structure.

Des décors «factices» pourront traverser en hauteur la rue Pasteur pour

rejoindre d’autres installations situées aux fenêtres et balcons des 34 ; 36 ; 38 ; 33 ;

35 rue Pasteur (suivant l’implication des habitants).

Cette structure est prévue pour accueillir une scène où se produiront des

acteurs, des musiciens etc.

 

La mise en lumière de l’Anarchitecture sera créée par les concepteurs

lumière et artistique à partir de l’attente des habitants afin que

 

« la magie

opère » une indéfinissable impression d’étrangeté, délicieusement perturbante…

Le principe même de « L’Anarchitecture » est l’abondance des éléments

hétéroclites la composant.

La mise en lumière reposera également sur ce principe de multiplicité sachant

que les solutions envisagées resteront sobres en matériel et en énergie, (LED, ampoules

75 W, fluo, guirlandes lumineuses, etc.) sans exclure la nécessité ponctuelle de moyens

plus sophistiqués (à partir des vitrines ou des balcons par exemple)

La structure sera alimentée en électricité par l’atelier La Rage (compteur 18

KW) mais aussi, comme les années passées, issue de l’électricité domestique des

participants.

L’incorporation lumineuse d’énergies vertes

 

dans le projet sera proposée aux

habitants (force musculaire et éolienne)

En ce sens, un contact a été pris avec le lycée d’Enseignement Général

Technologique « Frédérique Fays » de Villeurbanne. Un professeur est très intéressé

et ses étudiants réfléchissent à la réalisation d’une éolienne dans l’esprit de

« L’Anarchitecture ».

Cependant pour des raisons de délais court entre la rentrée scolaire et la fête

des lumières, la réalisation finale de cette éolienne n’est pas assurée et très

certainement pour des raisons de coût ne fournira pas d’énergie.

Nous maintenons toutefois le partenariat avec le lycée Fays.

Situation du projet :

« L’Anarchitecture » sera construite autour du 33 rue Pasteur à Lyon 7.

Cependant, des panneaux « Attention travaux au 33 Rue Pasteur» seront aussi

installés rues Montesquieu, Bonald et Cavenne (et plus suivant la demande des

habitants) rappelant ainsi les installations Hundertpasteur et Dazibao et invitant le

public à se rendre jusqu’ à l’Anarchitecture.



http://www.artbrut.ch/indexfb37.html?Show=Archives&ExpoID=18

http://bugnag.com/2007/02/21/richard-greaves-anarchitecture/ 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loren 20/11/2009 18:42



à propos d'anarchitecture, voir la pochette du CD d'Erik Truffaz
et le lien ci-dessous, ça te rappelle quelque chose ??


http://www.eriktruffaz.com/album_single.php?id=10